Révoltées de Carole Trébor

Quatrième de couverture

Octobre 1917, Moscou.
La révolte gronde. Dans un monde en guerre, les Russes réclament la paix et contestent le pouvoir en place.
Tandis que Tatiana rejoint un groupe de jeunes artistes qui rêvent de balayer l’ordre établi, sa sœur Lena prend les armes avec les révolutionnaires.
Bientôt Piotr, leur ami d’enfance, s’engage à son tour.
Se battront-ils du même côté des barricades ?

Mon avis

Révoltées est le nouveau roman de Carole Trébor, après Lumière, que j’avais beaucoup aimé, nous voilà de nouveau en Russie pour cette fois-ci assister à la révolte qui a eu lieu en Russie en 1917 après la tombée de la Monarchie des Romanov.

J’avoue que mes connaissances sur la Russie sont limitées. J’ai eu des cours à la Fac sur la civilisation russe, mais j’avoue avoir beaucoup oublié et cela restait en surface. Ce n’était pas mon domaine d’études principal. Du coup, j’étais curieuse de découvrir cette histoire et voir ce qui a bien pu se passer à cette époque troublée.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte. Il s’agit d’un roman assez court qui se lit très rapidement. L’action arrive dès les premières pages, l’auteur pose bien les bases en présentant ses personnages, la situation et on les voit évoluer assez tôt dans cette révolution qui se prépare. Le peuple gronde, les conditions de vie ne sont pas celles attendues après la chute du pouvoir précédent mais le nouveau en place ne plaît pas à tout le monde…

L’écriture de l’auteur est toujours aussi agréable à lire et fluide de sorte qu’on rentre rapidement dans l’histoire. L’intrigue est intéressante, on suit ces jumelles, chacune dans leur « combat » et leur conviction face à ce qui se passe. Si Tatiana va entrer dans une troupe d’acteurs qui essayent de renverser l’ordre établi pour le dénoncer, sa sœur Lena elle va prendre les armes et se battre pour leur liberté.

Si j’ai passé un bon moment de lecture et qu’elle était intéressante, je dois avouer qu’il m’a manqué quelque chose. Je ne saurai pas dire quoi, mais je trouve qu’on est peut-être trop en surface. Je m’attendais à ce qu’on voit plus de choses sur la révolution alors qu’au final on est assez en « retrait ». On voit bien qu’il se passe des choses, Tatiana va aider sa sœur dans la révolution, même si elle ignore de quelle manière, mais elle n’agit pas directement. On n’en voit pas grand-chose, je trouve ou pas suffisamment à mon goût. C’est peut-être ce qui m’a le plus manqué pour vraiment apprécier ce livre. Même si, comme je l’ai dit, j’ai passé un bon moment de lecture, ça se lit très bien et c’est agréable, mais il manque quelque chose.

Quant aux personnages, ils sont intéressants mais là encore on reste peut-être un petit peu trop en surface. On suit davantage Tatiana que Léna ici. Cette jeune artiste qui va totalement se révéler au fur et à mesure. Celle qui paraît la plus « effacée » par rapport à sa sœur qui agit dans la révolution, qui veut changer activement les choses mais finalement, elle va agir à sa manière et aider.

En bref, Révoltées est un roman intéressant qui nous permet de voir la révolution d’Octobre en Russie. C’était une lecture plaisante dans l’ensemble, même si pour ma part, il m’a manqué un petit quelque chose pour en faire une lecture plus prenante et mémorable. J’ai tout de même passé un bon moment de lecture, c’était agréable.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les contes du chat perché de Marcel Aymé

La Belle Sauvage de Philip Pullman (La Trilogie de la Poussière 1)

Un jour, je serai pompier de Quentin Gréban

Sans raison apparente de Charlotte Bousquet

Skiddy, mon ami imaginaire de Katherine Applegate